ACISJF-IN VIA International

Association Catholique Internationale de Services pour la Jeunesse Féminine

Les Déclarations d'ACISJF-INVIA

Mineures déjà mères : que faire ?

Nous, membres de l’ACISJF – IN VIA, réunis en Assemblée générale à Fiuggi, Italie, du 17 au 20 avril 2015, après avoir analysé les conditions de vie des mères mineures et adolescentes, voulons attirer l’attention des institutions publiques, privées, ecclésiales et de la société civile mondiale sur le fait que chaque jour 20.000 jeunes filles en-dessous de 18 ans donnent naissance à des enfants (rapport mondial des Nations Unis). Cela provoque une situation ayant, pour elles comme pour les bébés, des conséquences psychologiques pour la santé, physique et mentale, et des problèmes économiques.

Lire la suite...

Déclaration pour la dignité des Migrantes

Nous, membres de l'Association Catholique Internationale de Services pour la Jeunesse féminine, ACISJF-IN VIA, réunis à Tarija, Bolivie, du 16 au 21 novembre 2009, avons analysé les conditions de la vie des migrantes. Nous voulons attirer l'attention des institutions publiques, privées et ecclésiales, et de la société civile mondiale sur les graves problèmes posés par les migrations internationales. ACISJF-IN VIA est active depuis plus de 110 ans dans l'assistance aux jeunes filles et jeunes femmes migrantes sur les différents continents.

Lire la suite...

Vie de l'association

2020 Espagne : la féderacion ACISJF-IN VIA a poursuivi son action durant la pandémie du Covid 19.

Durant la période de pandémie du Covid 19, la fédération ACISJF-INVIA a continué  son activité et même renforcé ses services auprès des collectivités les plus vulnérables, avec deux nouveaux projets : ANGEL  y SOFIA. 
 
 Pour en savoir plus : site web  federacionacisjf.com/ 

Actualités ACISJF-IN VIA

NOV 2020 : Mot de la Presidente de l'ACISJF, Miriam Diaz Camargo, sur la Pandemie

 

Lire la suite...
2020 : LIBAN APPEL A DON
Soeur Georgette Tannoury en charge du dispensaire Saint Antoine de Beyrouth et partenaire d'ACISJF, et Soeur Hanan Youssef représentante au Vatican témoignent de la terrible explosion du 4 août dernier à Beyrouth et sollicitent notre aide.
 
"… Sinon, plus qu'une tragédie. Un 2eme. Hiroshima. Je n'ai pas de mots pour en parler... Je sais que la souffrance des gens est lourde, les personnes gardent le silence ou sont incapables de parler. On n'a pas fini de découvrir des personnes sous les ruines, tous des jeunes. Hier, funérailles des trois jeunes de la même famille.... Nous essayons de secourir les vivants...Ce matin, j'ai passé mon temps à donner des paquets de ravitaillements aux familles. La solidarité est grande, les gens partagent ce qu'elles ont... Notre Centre médico-social assure les médicaments aux personnes incapables d'en acheter etc...etc... Une fois encore, merci...continuez de prier pour nous."
 
En réponse, la Présidente internationale de l'ACISJF, Myriam Diaz Camargo, a adressé un message aux différents membres du Comité international, appelant chaque comité national, à soutenir financièrement l'action du dispensaire Saint Antoine
Le Comité national français souhaite répondre positivement à la demande en effectuant un don sur ses fonds propres et fait appel à la générosité de ses membres.
 
Pour tout soutien financier : 
contacter : acisjf-france@]orange.fr qui transmettra les coordonnées bancaires.