ACISJF-IN VIA International

Association Catholique Internationale de Services pour la Jeunesse Féminine

ACISJF et l'Eglise

QUITTER SON PAYS ET ETRE UNE SOURCE DE BENEDICTION

 

"Le Seigneur dit à Abraham : Quitte tout et pars...tu seras une source de bénédiction" (Gen 12,1-4)

Avons nous déjà été une fois une source de bénédiction pour d'autres ? Quelqu'un nous a-t-il remerciés du fond du coeur parce que nous ne l'avons pas laissé tomber et que nous l'avons soutenu ? Avons nous déjà reçu tant de bonnes choses que nous avons eu le sentiment d'être béni ? C'est merveilleux si nous pouvons faire l'expérience d'être béni.

Tu dois être une source de bénédiction exige Dieu d'Abraham et il associe cette exigence à la promesse de sa bénédiction pour lui-même et pour toutes les êtres de la terre.

Abraham reçoit de Dieu l'ordre de rompre avec son mode de vie. Il doit laisser derrière lui tout ce qui le retient. Cela signifie une séparation totale. Il doit se libérer de ses origines, quitter son pays, se séparer de ses amis et partir vers quelque chose de totalement étranger et nouveau. Le but n'est pas évoqué concrètement . Il sait seulement que Dieu sera avec lui . Abraham quitte son pays, mais il ne le quitte pas seul. Dans l'ancien Orient aucun être humain n'est complètement seul. Personne ne vit seul. Toute personne fait partie d'une famille.

Mais Abraham laisse derrière lui tout ce qui lui assurait sécurité et protection, confiance et perspectives et part vers un avenir incertain. Tout ce qui pourra arriver est incertain; il pourra s'attendre lui, Sarah et sa tribut à une vie meilleure mais de grandes difficultés pourraient surgir qu'ils ne pourront surmonter.

Si lui et les siens partent ils deviendront des étrangers

Qu'est-ce qui a incité Abraham à partir, mise à part la promesse de Dieu ?

Les départs ne sont pas toujours volontaires, en tout cas pas lorsque l'on a déjà atteint un certain âge. Le départ serait plutôt, pense-t-on, pour la jeunesse. Les jeunes quittent la maison des parents, acquièrent une formation et partent faire leurs études ailleurs. Il y a cependant toujours dans une vie beaucoup de départs qu'ils soient voulus ou contraints.

Quelquefois, il est bon de tout laisser derrière soi et de partir sur un nouveau chemin dépourvu d'embûche sans être lié par son passé. Quelquefois des personnes sont forcées de partir, sont chassées de de leur environnement social, sont déracinées

Est-ce que le départ d'Abraham et de Sarah a été un départ non souhaité ? Après coup ils auront interprété le départ comme une promesse de Dieu car ils connaissaient l'issue;  la bénédiction promise par Dieu s'est vérifiée et ils ont trouvé un nouveau mode de vie , une nouvelle patrie et de nouveaux amis.

Après coup c'est une nouvelle histoire de leur vie qui apparaît sous un nouvel éclairage, qui montre ce qui était caché précédemment. Après coup cela donne du sens à leur vie.

Mais au moment où je dois partir, je ne sais pas où le chemin conduit et ce qui arrivera se trouve bien souvent complètement dans l'obscurité.

Important : la promesse de bénédiction au moment du départ était liée au commandement "tu dois être une source de bénédiction". La bénédiction qu'Abraham a reçu de Dieu, Abraham doit la transmettre. Les autres aussi doivent prendre part à la bénédiction.

Ce commandement peut aussi ne pas être observé, si l'on garde la bénédiction pour soi. Dieu veut que tous les êtres humains soient bénis. Celui qui a reçu la bénédiction de Dieu doit la transmettre aux autres.

Soyons une source de bénédiction pour ceux qui sont obligés de partir et qui ont besoin d'aide et de soutien parce qu'ils sont étrangers ou qu'ils ont besoin d'informations.

Soyons une source de bénédiction pour ceux qui sont obligés de chercher une nouvelle patrie et qui ont besoin de se faire de nouveaux amis.

Dieu n'a pas seulement béni Abraham et Sarah, il nous a aussi tous bénis. Durant toute notre vie, nous serons contraints d'oser partir, et cela ne cessera pas, même à un âge avancé.

 

Notre engagement avec et pour l'ACISJF montre que nous voulons toujours avoir à nouveau la force de partir et être une source de bénédiction pour les autres

Vie de l'association

2020 Espagne : la féderacion ACISJF-IN VIA a poursuivi son action durant la pandémie du Covid 19.

Durant la période de pandémie du Covid 19, la fédération ACISJF-INVIA a continué  son activité et même renforcé ses services auprès des collectivités les plus vulnérables, avec deux nouveaux projets : ANGEL  y SOFIA. 
 
 Pour en savoir plus : site web  federacionacisjf.com/ 

Actualités ACISJF-IN VIA

2020 : LIBAN APPEL A DON
Soeur Georgette Tannoury en charge du dispensaire Saint Antoine de Beyrouth et partenaire d'ACISJF, et Soeur Hanan Youssef représentante au Vatican témoignent de la terrible explosion du 4 août dernier à Beyrouth et sollicitent notre aide.
 
"… Sinon, plus qu'une tragédie. Un 2eme. Hiroshima. Je n'ai pas de mots pour en parler... Je sais que la souffrance des gens est lourde, les personnes gardent le silence ou sont incapables de parler. On n'a pas fini de découvrir des personnes sous les ruines, tous des jeunes. Hier, funérailles des trois jeunes de la même famille.... Nous essayons de secourir les vivants...Ce matin, j'ai passé mon temps à donner des paquets de ravitaillements aux familles. La solidarité est grande, les gens partagent ce qu'elles ont... Notre Centre médico-social assure les médicaments aux personnes incapables d'en acheter etc...etc... Une fois encore, merci...continuez de prier pour nous."
 
En réponse, la Présidente internationale de l'ACISJF, Myriam Diaz Camargo, a adressé un message aux différents membres du Comité international, appelant chaque comité national, à soutenir financièrement l'action du dispensaire Saint Antoine
Le Comité national français souhaite répondre positivement à la demande en effectuant un don sur ses fonds propres et fait appel à la générosité de ses membres.
 
Pour tout soutien financier : 
contacter : acisjf-france@]orange.fr qui transmettra les coordonnées bancaires.
 
 
Espagne : Décembre 2019 Concours de la meilleure "nouvelle illustrée"

Lancement  par l’ACISJF espagnole du deuxième  concours de «  petite nouvelle illustrée » sur le thème « Mujeres para la paz : nosotras hacemos el mundo".

Ce concours est ouvert aux jeunes de 18 ans, avec une  récompense attribuée au gagnant.

La description et le déroulement de cet évènement sont sur le site web espagnol, facebook, instagram et twitter.